Régler pour de bon le soutien aux festivals et événements

Régler pour de bon le soutien aux festivals et événements, pour un nouvel essor culturel et économique

Mémoire pour le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaire

Août 2021

Consulter le mémoire

Rapport annuel 2020

Rapport annuel 2020

Publié le 3 mai 2021

Alors qu’on tourne officiellement la page sur 2020 ici, par la voie du présent rapport annuel, on espère vivement être simultanément engagé dans le dernier droit vers un retour progressif à la normale, ce qui inclurait bien sûr, au cours des prochains mois, la possibilité de rassembler des gens dans le cadre de festivals et événements. Bref, une sortie de crise relativement rapide.

Consulter le rapport

Pour pouvoir célébrer ensemble à nouveau

Pour pouvoir célébrer ensemble à nouveau

Une feuille de route en trois étapes vers la reprise du secteur des festivals et événement

1- Gardez les équipes ensemble et l’expertise vivante

2- Inspirer la confiance des Canadiennes et Canadiens

3- Stimuler la reprise touristique et économique en relançant les festivals et événements

 

Préparé pour les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux (consultations prébudgétaires)

Consulter le document

L'impact de la COVID-19 sur les festivals et événements

L'impact de la COVID-19 sur les festivals et événements

Faits saillants d’un sondage réalisé auprès de plus de 100 festivals et événements canadiens en août 2020 par le Réseau des festivals d’Ottawa et Festivals et événements majeurs Canada (FAME), en collaboration avec le Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI), Événements Attractions Québec (ÉAQ), Event Atlantic et Atlantic Presenters Association.

Consulter le document

Miser sur les festivals et événements pour relancer l'économie et le tourisme

Miser sur les festivals et événements pour relancer l'économie et le tourisme

Mémoire pour le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaire

Juillet 2020

Consulter le rapport

Rapport annuel 2019

Rapport annuel 2019

Publié le 27 mai 2020

Moins d’un an après avoir reçu et apprécié de bonnes nouvelles concernant le financement de ses membres, Festivals et Événements Majeurs Canada (FAME) se retrouvait à nouveau en train de s’activer à Ottawa afin de s’assurer de la pérennité des investissements faits, éviter l’effet d’éventuelles compressions et, au détour, si possible, prévenir une situation administrative plutôt surréaliste.

Puis, la pandémie de la COVID-19 est arrivée.

Consulter le rapport

Rapport annuel 2018

Rapport annuel 2018

Publié le 3 juin 2019

Avec ses bonnes nouvelles pour l’industrie événementielle, le budget présenté par le gouvernement fédéral à la mi-mars 2019 est venu couronner une année bien remplie à Festivals et événements majeurs (FAME).

Il est aussi venu démontrer que, pour les festivals et événements de toutes tailles et de partout au Canada, avoir une voix unifiée et être rassemblés autour d’objectifs communs, peut produire d’intéressants résultats.

Consulter le rapport

Un plan pour créer un meilleur environnement d'affaires pour tous les festivals et évènements au Canada

Un plan pour créer un meilleur environnement d'affaires pour tous les festivals et évènements au Canada

Publié le 11 novembre 2018

Ce plan propose de « les garder sécuritaires », de « soutenir leur croissance » et de « miser sur la création ». Il expose dans chacune de ces dimensions les défis auxquels ils sont confrontés et énumère des actions à prendre.

Consulter le plan

Consultation prébudgétaire: FAME demande un meilleur environnement d'affaires pour l'industrie des festivals et des événements majeurs

Festivals et événements majeurs Canada (FAME) a soumis un mémoire dans le cadre des consultations pré-budgétaires à Ottawa dans lequel l'association demande un meilleur environnement d'affaires pour l'industrie des festivals. Cette proposition s’appuie sur trois piliers qui aideront le Canada à être compétitif dans un marché international en croissance. FAME invite le gouvernement du Canada à les garder sécuritaires, à soutenir leur croissance et à miser sur la création.

  1. Sécurité : La menace terroriste ressentie partout dans le monde oblige les festivals et événements à prendre les mesures nécessaires, ce qui représente une augmentation signi cative des coûts, qui ne peuvent être défrayés par la commandite ou autrement.
  2. Croissance et compétitivité : La disparition des commandites des tabatières et de programmes fédéraux — tout comme l’absence de sources dédiées de financement — a ralenti la croissance de l’industrie et affecté sa capacité de faire compétition à d’autres juridictions dans le monde afin d’attirer les touristes internationaux. FAME veut s’assurer que l’industrie soit en mesure d’attirer ces touristes dans un marché en pleine croissance.
  3. Culture : Alors que le nombre d’événements au Canada s’est accru, les budgets des programmes qui bénéficient à l’industrie n’ont pas été augmentés depuis près de 10 ans. Cela crée une forte pression sur les programmes qui ne répondent plus à la demande.

En étant la seule organisation pancanadienne exclusivement constituée de festivals et événements au pays, FAME se fait la porte-parole de l’industrie. Ceci étant, sa réflexion s’élargit à l’ensemble des festivals et événements, de toutes tailles et de partout. Petits et grands événements sont tous également concernés par la croissance, la sécurité et la reconnaissance de leur apport à la vitalité culturelle.

Lire le mémoire


Étude d’impact économique pour 17 événements majeurs canadiens : rapport final

Une grande étude d’impact économique pour 17 événements majeurs canadiens

Une nouvelle étude d’impact économique réalisée chez 17 événements majeurs canadiens donne encore plus de pertinence et d’actualité à la demande que fait FAME de créer, au gouvernement fédéral, un programme dédié à la croissance de l’industrie événementielle.

L’étude de KPMG évalue qu’un groupe de 17 événements ont généré ensemble des retombées économiques de 290,8 M$ (valeur ajoutée aux prix du marché). Ce calcul est établi sur la base de dépenses admissibles (d’opération et touristiques) de 396,4 M$. L’étude estime que les 17 événements ont créé ou maintenu l’équivalent de 4 606 emplois (équivalent à temps plein) et produit des revenus fiscaux de 66,6 M$ (49,3 M$ pour le gouvernement du Québec, 17,3 M$ pour le gouvernement du Canada).

L’étude, faite par KPMG à la demande du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI), portait notamment sur neuf membres de FAME et conclut aussi que le gouvernement du Canada récupère 1,78 fois sa mise, sous forme de taxes et impôts, lorsqu’il investit dans les événements.

Consulter le rapport final

Les 17 événements qui ont participé à l’étude agrégée sont : le Carnaval de Québec, la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, le Festival d’été de Québec, le Festival International de Jazz de Montréal, le Festival Juste pour rire, le Festival de Lanaudière, le Festival Mode et Design Montréal, le Festival Montréal en Lumière, le Festival Western de St-Tite, Fierté Montréal, les Francos de Montréal, Igloofest, L’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, L’International des Feux Loto-Québec, OSHEAGA — Festival Musique et Arts, les Grands Feux Loto-Québec et les Régates de Valleyfield.